Académie des dirigeants Dirigeants d'entreprises et organisations des secteurs public et privé

Le 8 novembre 2017 de 18h00 à 22h30

Soirée débat “DONNER DU SENS : ÉTHIQUE OU HYPOCRISIE ?”

École Nationale de la Magistrature |  ,

p1090821

“DONNER DU SENS : ETHIQUE OU HYPOCRISIE ?”
Bonheur intérieur brut – Profit managérial net

Tel était le titre de la soirée-débat, ce mercredi 8 novembre 2017 à l'École Nationale de la Magistrature, qui a réuni plus de 100 participants. 

Nous avions invité 6 débatteurs :

Sylvie Barbon-Leroy, Directeur des opérations Suez Eau France
Xabier Itçaina,  Directeur de recherche au CNRS, spécialiste du secteur coopératif et de l'économie sociale et solidaire.
Michel Labardin, Directeur général de l'Institut Don Bosco, qui œuvre dans les domaines du social et du médico-social, également maire de Gradignan et Vice-président de Bordeaux Métropole.
Hélène Manaud-Conter, Coach individuel et collectif.
Luc Paboeuf, Chef de projet à l'Université de Bordeaux, ancien syndicaliste, ancien président du CESER.
Wilco Prins, Directeur général Europe Rip Curl.

Le sujet choisi proposait de traiter du sens donné à son activité professionnelle : pas d'épanouissement personnel en l'absence de sens, pas de performance non plus.
Les dirigeants savent qu'ils doivent mettre leur leadership au service de l'adhésion et du partage, leur vision au service de l'épanouissement du collectif.

Mais s'agit-il d'une recherche éthique qui sait que gagner n'a de sens que dans l'accomplissement d'une œuvre, ou n'est-ce qu'une hypocrisie manipulatrice ne visant que la productivité ?

Les questions posées à nos invités par Marie-Pierre Esposito et Xavier Viton, mais aussi les mots qu'il leur a été demandé de choisir en préambule ont porté sur l'épanouissement et la satisfaction, sur l'adhésion et le partage, sur le leadership voire l'emprise, sur la confiance, sans oublier la recherche de performance, tout en se demandant quelle est la part de la manipulation ou de l'hypocrisie. Il est intéressant de relever les mots qui parlaient le plus aux 6 invités pour illustrer la recherche de sens : 

X. Itçaina : engagement, confiance
S. Barbon-Leroy : engagement, résilience
H. Manaud-Conter : le courage de l'intime
M. Labardin : contrainte, confiance, courage
L. Paboeuf : confiance, partage
W. Prins : vision, engagement

En résumé, voici des injonctions qui pourraient s'opposer et qu'il faut bien concilier : leadership oui mais avec de la confiance, performance oui mais avec de l'épanouissement, engagement oui mais avec du partage.

La parole a été donnée au public, avant que les intervenants ne concluent en résumant leur méthode, leur pratique, pour que le sens soit une véritable éthique et non une hypocrisie.

Les débats ont été d'une grande qualité et d'une grande diversité, allant du vécu pratique de dirigeants à la conceptualisation d'intellectuels.

Merci aux 6 invités et aux membres de la commission qui ont concocté ce sujet :

Marie-Pierre Esposito et Xavier Viton, qui ont brillamment animé la soirée, par des questions pertinentes qui ont très bien lancé tous les intervenants,
Robert Ghilardi de Benedetti, qui a conçu les slides et animations qui ont été présentés,
Jean-François Laplume, Denis Sabouret, Daniel Chasles, Eric Vielotte, Tony Lourenço, Jean-Pierre Gaury, Jacques Palard, Maylis Chusseau, Stéphane Mary, Pierre Larrat, Jean-Marc Vermaut, Nicolas Flament, mais aussi Frédérik Dain, Jean-Georges Micol et Frédéric Ventre, sans oublier Juliette Leeb, la permanente de l'académie.

Article : Xavier Borotra, Président de la commission Laboratoire d'idées
Photo : Yves Vignau, Membre de la commission Lettre et Communication

Découvrez d'autres photos en cliquant ici.
Vous pouvez également consulter :
– l'article de la Tribune Bordeaux en cliquant ici,
– le résumé en vidéo en cliquant ici,

Rejoignez-nous sur Facebook