Académie des dirigeants Dirigeants d'entreprises et organisations des secteurs public et privé

Le 26 juin 2017 de 18h00 à 20h00

Échange avec l’auteur de “Neurolearning, Les neurosciences au service de la formation”

Librairie Mollat |  ,

dscf2007

Le 26 Juin, nous avons accueilli dans les salons MOLLAT, le Dr Nadia MEDJAD, expert en management du stress et de l'attention, et co-auteur de l'ouvrage « Neuro Learning. Les neurosciences au service de la formation ».  Consultante, le Dr Medjad  accompagne les dirigeants pour décoder le fonctionnement du cerveau, notamment grâce aux dernières découvertes en neurosciences.

 La présentation a débuté par la démystification de quelques « neuromythes » comme l'idée que nous n'utiliserions que 10% de notre cerveau, que l'on puisse être « cerveau gauche ou cerveau droit » ou que « la bosse des math » existe…  Depuis près de 20 ans, les découvertes dans ce domaine sont exponentielles.
De nouveaux termes apparaissent : neurogénèse,  neuroplasticité tout comme de nouveaux métiers : le neuro-management, la neuro-finance, la neuro-pédagogie, etc. Il y a comme une lexicalisation du terme, ce qui tend à prouver l'importance que prennent l'ensemble de ces découvertes.

 Sur nos capacités, l'auteure nous a rassurés. Nous produisons de nouveaux neurones tout au long de notre vie. Chacun a des aptitudes d'apprentissage différentes.
C'est pourquoi, dans un système scolaire unique, nous ne réussissons pas tous de la même manière !

 Pour retenir, notre cerveau a besoin de passer par trois étapes : Captation, mémorisation, motivation.
Afin de nous le démontrer, la conférencière a construit sa présentation sur ce modèle.

 Captation : Comment retenir l'attention ? A  une période où nous sommes surexposés à tous types de messages (ère de  « l'infobésité ») nous devons faire face à une certaine « surcharge cognitive »  (trop d'info tue l'info). Pour marquer son auditoire, il faut utiliser plusieurs médias. Dans une présentation, il faut  alterner les différents types de supports, mêler de l'écrit, des images et du son. Si possible, faire une pause toute les 10 minutes pour réveiller l'attention, par exemple à travers un quizz.

 Mémorisation : Toute information reçue laisse une trace plus ou moins profonde. Pour mémoriser, il faut donc revenir sur les éléments à retenir. Se répéter les points à retenir, « creuser ce sillon » mais il faut aussi « nettoyer » sa mémoire. Pour cela, le repos est essentiel, tout comme la rêverie, ce qui est finalement réconfortant !

Les ennemis de la mémoire sont le stress, le manque de sommeil ou la sédentarité !

 Motivation : Celle-ci joue un rôle essentiel dans l'acte de mémorisation. Si notre émotion est suscitée, nous retenons d'autant plus. C'est pourquoi les histoires que l'on nous racontait petit restent à jamais dans nos mémoires. Dans un état de stress (par exemple écolier en difficulté) la mémorisation sera perturbée et un processus négatif s'enclenchera…

 Les recherches se poursuivent, et nous sommes encore loin d'avoir tout compris sur notre cerveau. Ce qui est certain, c'est que nous devons revoir nos modèles d'apprentissage afin de permettre au plus grand nombre d'accéder à la connaissance…

article : Pierre LARRAT, membre de la commission Café de l'Académie et Formation
photo : Juliette LEEB, Chargée de mission

 

Cliquez et découvrez plus de photos ainsi que la présentation de l'auteure.

Rejoignez-nous sur Facebook